Stephane Pajot : Nantes fascinante

Publié le par Stephane Pajot

Nantes fascinante

Pour un verre à la Perle...

Editions D'Orbestier - 2006

112 pages - 30€
25x30 cm
plus de 120 photos


LE SUJET

Nantes fascinante, trésors photographiques de la mémoire d’une ville.


Le livre « Nantes fascinante » dévoile les travaux inédits des premiers photographes, ces faiseurs d’images d’un siècle effacé. Ancêtres de la photographie, les daguerréotypes bousculeront dès 1840 l’univers des gravures, qui étaient jusqu’alors les seules représentations de la ville et de ses habitants. Images étonnantes que celles de la cour Leroux, fameuse cour des Miracles du quartier du Marchix en 1890, des éléphants de Barnum sur le Champ de Mars en 1902, du manoir de Bouvet, dit des Bretons, sous le passage Pommeraye, des premiers bains de Crucy avant la construction du marché de l’île Feydeau…


Bistrots de Nantes


Les bistrots de Nantes ont aussi la part belle au fil des pages de Nantes fascinante. Au début des années vingt, l’annuaire de la Loire-Inférieure totalise quelque 1 500 cabaretiers et autres aubergistes, débits de vins et gargotiers sur la place de Nantes. Les plus connus ont pour nom Le Saraméa et La Cigale, place Graslin, le Continental, place Royale, le Café de Nantes et l’Europe, place du Commerce ou, moins connu mais très ancien, La Perle, rue du Port-au-Vin. Les tavernes du quai de la Fosse, du café des Antilles au café des Caboteurs, ne désemplissent pas, à marée basse comme à marée haute, qu’il pleuve ou qu’il vente. Dans ces estaminets et autres bars en zinc d’un autre siècle, on y a toujours refait le monde. Cet ouvrage leur rend aussi hommage.


 



Commenter cet article